Gourmandise

Quelle élégance, ce tableau peint par Jean Béraud en 1889. Il s’appelle La Pâtisserie Gloppe.

Le peintre de la vie parisienne à la Belle Epoque.

Cet artiste peintre né à Saint Pétersbourg mais vivant à Paris, plus tard, est considéré comme un impressionniste et fréquente de nombreux peintres, y compris le célèbre sculpteur Rodin. Jean Béraud devient rapidement un peintre des scènes de la vie parisienne, dès 1877.

J’aurai pu trouver un autre titre, ou bien le combiner avec le mot « bienveillance ». Finalement je décide de choisir « gourmandise », car ce mot peut aussi bien regrouper des mets délicats que des douceurs de la vie en général. Je retiens aussi ce tableau que je trouve séduisant et gourmet. C’est pourquoi je vous parle aujourd’hui du livre de Céline Theeuws, « Les douceurs d’Adrien »

Une histoire que je trouve fabuleuse. Elle commence par une tristesse néanmoins, car Louise s’est retirée du monde en se cloîtrant dans son appartement, durant trois années.

Peu à peu, elle va s’ouvrir à la vie, à nouveau, grâce à Adrien, talentueux pâtissier qui reproduit ses pâtisseries lui-même grâce aux livres de Louise. En imaginant les personnages de ses romans, il arrive à sculpter des gourmandises, des gâteaux, tous plus savoureux les uns que les autres, avec une précision dans le détail incroyable !

En croquant une bouchée dans ses gâteaux, de son côté l’écrivaine, imagine un nouveau roman. Je m’arrête là car je n’ai pas envie de vous raconter toute l’histoire : quelle surprise auriez-vous ?

Céline Theeuws a l’art et la manière de décrire ces bouchées gourmandes ! Elle donne littéralement envie de croquer dans une pâtisserie. Franchement, je salivais moi-même et j’avais envie d’en manger. D’ailleurs, à un moment de ma lecture, j’ai posé le livre et dans la journée, j’ai acheté deux beaux gâteaux. Je remercie l’auteure 😀

Il est rare d’écrire de cette manière, de donner vie à une boutique, à des sentiments, en écrivant aussi élégamment. Quand vous lirez ce livre, vous verrez que tout ce qu’elle imagine, vous l’avez devant les yeux. Vous pouvez suivre ses pas, voir ses vêtements dans son armoire, ses jolis escarpins, sentir son parfum. Ressentir ses sentiments contradictoires du genre : « Je sors ou bien je reste là, à me morfondre ? ». Je dis bravo pour cela. Mais ne tenez pas compte de la couverture du livre ou oubliez-la quelques instants. Sachez qu’à l’intérieur il y a une profondeur des sentiments humains que l’on n’imagine pas, en regardant ces macarons. Car l’écrivaine ne s’est pas contentée de nous parler de nourriture mais aussi de nous expliquer comment apprivoiser la vie, la goûter à nouveau à pleins poumons, d’oublier ses peurs et ses craintes et tout en réfléchissant, finalement de foncer et d’oublier ses chagrins.

Moi-même, j’étais à la place de cette femme, à l’intérieur du bouquin, je vivais par procuration ne serait-ce qu’un instant et je connaissais ce sentiment de renaissance, après avoir connu des privations à la suite de chocs professionnels et/ou émotionnels.

S’éloigner d’une vie sociale jusqu’à ne plus, ou presque, avoir de contacts avec les gens, l’avez-vous vécu ? Là aussi, dans cette histoire on dénombre un tas de messages, le retrait, la peine, la frustration, les non-dits et puis la bienveillance, comme je le disais au début, l’engouement, et finalement le partage avec les autres.

A lire et à relire autant de fois que l’envie vous prendra !

Si vous désirez lire sa biographie, suivez ce lien, l’écrivaine en parle très bien :

https://www.celinetheeuws.com/biographie

https://www.amazon.fr/C%C3%A9line-Theeuws/e/B072JVZMM4

Publié par isamonet

Promouvoir les auteurs-res auto-édités et parler des auteurs édités.

8 commentaires sur « Gourmandise »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :