En avant toute !

« Janvier 1888. Claude Monet, qui a pris l’habitude de déserter Giverny durant l’hiver, met cap sur la Méditerranée. Auréolée d’une lumière particulière, cette destination lui est familière puisqu’il effectua, quatre ans auparavant, un voyage d’études sur la Riviera… »

Antibes vue de la Salis – 1888 – Claude Monet

Chaque jour qui passe, chaque semaine et ils passent vite, la preuve j’en suis déjà à mon quatrième article, me font dire que je suis toujours autant heureuse d’écrire sur ce blog, et de vous raconter un peu de ma vie avant de vous présenter un nouvel auteur.

Nous sommes tous maîtres de notre destin et la voie que nous nous sommes tracée, choisie ou pas, peut définir qui nous sommes. Le croyez-vous vraiment ? Je suis une personne extravertie et je n’aime pas la solitude, vous savez celle que je n’aurais pas choisie. J’aime être en compagnie d’ami(e)s sincères, de ma famille ou de personnes ayant les mêmes idéaux que moi.

Quelquefois pourtant, qui n’a pas d’a priori concernant un tel ou une telle, je fais la connaissance de personnes ayant des vues différentes de la mienne et je peux être agréablement surprise et avoir ainsi une bonne entente.

Pourquoi je vous parle de cela, tout simplement parce que, dans un tout autre registre, je vous présente, aujourd’hui et ci-dessous, le « dernier livre » de Sabine Bolzan. Sa biographie est dans l’onglet « Auteurs & livres », vous le savez maintenant mais je le répèterai autant de fois que nécessaire 😊. Rien qu’en regardant la couleur bleue de ce livre, un sourire se dessine sur mon visage, je sais que je vais passer un bon moment, pas un simple moment pour autant et toute l’attente du contenu se dévoile au fur et à mesure que je tourne les pages de ce livre dynamique et doux à la fois. Je sais alors que je peux continuer ma lecture avec confiance, mais… et la suite ? Je vous en parle à mots couverts ci-dessous vous disais-je.

Je vous le dis dans mon « à propos », mes goûts en lecture sont larges avec des genres différents, je peux ainsi lire un livre historique, comme la semaine passée, la semaine d’après en lire un autre sur les joies et aventures d’une jolie famille et le mois d’après un polar ou un roman noir. Vous le verrez dans les semaines et mois à venir.

Des Guimauves sur le chocolat chaud
De Sabine Bolzan

Si vous pensez lire un livre, lent, non stimulant ou tout simplement une lecture sans surprise, je vous le dis tout de suite, passez votre chemin car cette histoire est tout sauf cela.

Pour ma part, j’avais vraiment l’impression de faire partie de cette famille que l’auteure nous décrit, pas seulement en spectatrice, mais à part entière.

Je me revoyais, toute petite, en Italie chez ma grand-mère, avec mes frères, mes cousines et cousins et cela sentait bon dans la cuisine, les rires fusaient, la joie de vivre était là, sans conteste.

L’écriture de l’auteure permet ce retour en arrière, chacune et chacun retrouve ces moments doux et chauds que tous, je suis sûr, nous aimons. Moi oui en tout cas. Ou bien s’imaginer dans cette famille et profiter des choses simples de la vie, comme un repas autour d’une table. Son écriture, disais-je, est tout en douceur et ferme à la fois. Elle arrive à nous projeter dans cet écrin de douceur tout en relatant des passages plus triste ou mélancolique mais sans mièvrerie. Ce n’est pas facile de ne pas tomber dans le pathos.

Et puis nous découvrons l’amour filial d’une femme pour son père et d’un père pour sa fille, un amour partagé. Je remarque en lisant ces passages, des souvenirs doux et douloureux à la fois. C’est très bien décrit et écrit et j’en étais attristée, car j’aurais aimé connaître une telle affection et surtout une telle complicité.

Merci à l’écrivaine car je suis passée par tout un tas de sentiments, quelquefois contradictoire, mais jamais je ne me suis ennuyée. J’ai souri, ri, pleuré et oui encore. Que voulez-vous, je vis mes romans avec passion.

Les tout derniers passages du roman vous surprendront peut-être ou pas, ils sont poignants !

A lire à tout prix.

Publié par isamonet

Promouvoir les auteurs-res auto-édités et parler des auteurs édités.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :